L’heure de vérité [Critique: Quelques minutes après minuit]

Il est de ces films qui parviennent à toucher à l’universalité d’un propos. De ces films dont le verbe se loge profondément en plein cœur. De ces films qui sont fruits d’exigence et de clarté. Dés les premiers instants, Juan Antonio Bayona déploie Quelques minutes après minuit comme un sublime représentant de cette espèce de Cinéma.

Publicités
Lire l’Article →